Aviron Douarnenez

 

 

* Quelques notions sur la pratique de l'aviron :

L’aviron est un sport pratiqué en loisir ou en compétition dès l’âge de 12 ans environ. La pratique de l’aviron, en rivière comme en mer, est proposée par des clubs (associations sportives) dépendant de la Fédération Française d’Aviron (FFA). La FFA s’appuie sur deux instances intermédiaires, les ligues régionales (telle que la ligue de Bretagne d’Aviron) et les Comités Départementaux d’Aviron (tel que le CDA du Finistère).

* Termes de base :

- en pointe = un seul aviron / en couple (X) = deux avirons

- avec un barreur (+) / sans barreur (-)

 * Les yoles de mer :

La différence notable entre une yole de mer et une yole de rivière réside dans le fait que la première est un bateau autovideur (trappe d’échappement de l’eau embarquée)..

L’aviron en mer se pratique soit en apprentissage, en loisir ou en compétition sur 4 types de bateaux :

- le 1 de couple ou solo (1X)

- le 2 de couple ou double (2X)

- le 4 de pointe avec barreur (4+)

- le 4 de couple avec barreur (4X+)

 

 

* Les embarcations de rivière :

En apprentissage : En compétition (en couple) : En compétition (en pointe) :
- le canoë simple (1XC) et le canoë double de couple (2XC) - le 1 de couple ou skiff (1X) - le 2 de pointe sans barreur (2-)
- la yolette de couple avec 4 rameurs et un barreur (4YX+) - le 2 de couple ou double scull (2X) - le 2 de pointe avec barreur (2+)
- la yolette de pointe avec 4 rameurs et un barreur (4Y+) - le 4 de couple sans barreur (4X-) - le 4 de pointe sans barreur (4-)
  - le 4 de couple avec barreur (4X+) - le 4 de pointe avec barreur (4+)
  - le 8 de couple avec barreur (8X+) - le 8 de pointe avec barreur (8+)

* Le geste du rameur : temps moteur et temps retour

Le temps moteur est le temps de propulsion qui se décompose en trois mouvements séquentiels:

- la poussée des membres inférieurs (" écraser la planche de pieds ")

- l’ouverture du tronc

- la traction des membres supérieurs (retour bras dos)

Le temps retour est le fameux " retour en coulisse ", dès que la palette sort de l’eau jusqu’au moment où, repositionnée " au carré " (soit presque perpendiculaire au plan d’eau), elle rentre dans l’eau. On retrouve inversés les trois mouvements séquentiels du temps moteur, soit:

- extension des membres supérieurs (bras tendus devant)

- fermeture du tronc

- flexion des membres inférieurs (un retour en coulisse lent : de manière à ne pas freiner l’erre du bateau).

Quelques mots usuels du rameur : nager, dénager, scier, prise d’eau, trévirer…

* La sécurité

La pratique de l’aviron de mer, " en mer ", requiert davantage d’attention et de précaution que l’aviron de rivière. Le vent, les courants, la marée et ses coefficients, la brume, le trafic maritime, le balisage sont autant de paramètres à intégrer avant de s’aventurer près de nos côtes.

Conformément à l’annexe 5 " Règlement relatif à la sécurité – pratique maritime " du règlement intérieur de la FFA, le tableau des plans d’eau est affiché dans le club et les sorties sont consignées sur un registre en mentionnant les informations suivantes :

Avant l’embarquement :

La date et l’heure du départ

L’identification du bateau

L’itinéraire et la durée prévue de la sortie

Les noms des rameurs et le cas échéant du chef de bord

Au retour :

L’heure du retour

Les incidents éventuels

Un équipage en quatre barré comporte quatre rameurs et un barreur. L'équipage est sous la responsabilité d'un chef de bord, expérimenté. Le chef de bord s'assure du bon respect des consignes à terre comme sur l'eau (mer ou rivière) et du bon respect du matériel par l'ensemble des membres de l'équipage.

* Respect des consignes

Le respect des consignes permet de naviguer en sécurité. Celles-ci sont données par le barreur (sous la responsabilité du chef de bord qui peut se trouver soit à la barre soit à la rame).

Quelles sont les consignes ?

- Tenue de la poignée

- Croisement (main droite sous main gauche)

- Prise d’eau

- Propulsion

- Dégagé

- Replacement

- Coordination et rythme des rameurs

* Respect du matériel

Les pelles mâcon bois sont réservées à l’initiation.

Les pelles hachoir carbone sont réservées aux rameurs expérimentés.

Rinçage du matériel (sièges, pelles, yole) après chaque sortie.

Respect de l’emplacement des yoles